PROJETS EN COURS

 Médiane et Cie participe à LA CARAVANE DES ALTERNATIVES PAYSANNES ET URBAINES POUR QUE VIVE LA TERRE

CarteMed PQVT B Esquisse Mediane et CIe en
 
 Clicquez pour agrandir  

Exposition Molière par les villages. Télécharger le dossier

Cette exposition consacrée au théâtre de tréteaux au 17e siècle a pour but d’accompagner l’œuvre théâtrale « L’Amour Médecin »

Pièce de théâtre et exposition sont à envisager comme un diptyque.

La représentation de « l'Amour Médecin » reprend les codes moliéresques de la satyre en se livrant à une critique acerbe des médecins de son époque tout en offrant un plaidoyer pour la culture, plaçant les Arts comme « les Grands Médecins ».

Quant à l’exposition, celle-ci nous permettra de mettre en lumière l’univers du théâtre de rue, itinérant par définition, à l’époque de Molière, et ce à travers le prisme de ses fonctions politiques et sociales.
 

Création en cours d'écriture 2019/2020 : "la stratégie de la seiche ou comment survivre en période de crise...".

Création jeune public 2019 Télémaque la grande aventure, le voyage de Télémaque sur les traces de son père inspiré de l'Odyssée de Homère et de l'univers manga : jeu, masque et manipulation.

« La Fée des Larmes » (conte jeune public à partir de 6 ans)

Conte de Aude Lessieux interprété par Fanny Canovas

En collaboration avec Music Al Sol pour le festival les Kulture'Elles, Aude Lessieux et Fanny Canovas participent à une action de Médiation auprès des scolaires. Elles ont choisi de se questionner pour comprendre en quoi l'éducation que nous donnons à nos enfants et la reproduction des rôles sociaux contribuent en partie aux violences faites aux femmes.

Pour cette première forme elles se sont plus particulièrement penchées sur l 'éducation des petits garçons.

« Nous pensons que la violence vient parfois de l 'incapacité des hommes à exprimer leurs émotions autrement que par colère ». « Et si on apprenait aux petits garçons à identifier, à gérer et à exprimer leurs émotions ? Cela ferait sûrement évoluer les rapports hommes-femmes ».

Elles ont donc créé un conte qui met en scène un prince qui, à son baptême, reçoit de sa marraine la fée, le don des larmes. Comment ce don si particulier va-t-il être accepté ?