«La stratégie de la seiche… ou comment survivre en période de crise»

Un propos
Deux personnages, Mad et Eve, se rencontrent et tentent de se reconnaître dans un monde en chaos où l’Homme domine l’Homme, marchandise le vivant, asservie la nature. Derrière leurs masques protéiformes, leurs carapaces sociales et culturelles, ils vont expérimenter la relation à l’autre, se frotter à l’altérité. Il y a état d’urgence, leur survie ne dépendra que de cette reconnaissance. Fantômes, sorcières, monstres, ombres, êtres hybrides s’inviteront au dialogue, et dans cette polyphonie des voix, les objets sonores et la scénographie contribueront à réinventer leur monde.

Scénographie

Un espace symbolisé par des tasseaux qui dessinent l’espace et qui sont comme un jeu ouvert à la transformation / construction.
Des tas d’oripeaux, symbole d’un monde en crise, sont l’unique ressource des protagonistes.
Mad et Eve y trouveront les outils de leur expression et leurs permettront de créer leur monde.